je ne résiste pas à l'envie d'écrire ces quelques mots juste en sortant d'un concert de Jeanne Cherhal - quel régal - après avoir écouté la sublime chanson "Le Tissu"

quelle chance on a de coudre, de fabriquer, de porter, de s'habiller, de virevolter avec des GRANNY, des ELSIE, des SOFIA avec des fleurs, des rayures, des pois, du rose, du vert et même du noir

quelle chance on a de pouvoir écrire avec la L ou la I  et encore la B puis la R et même la E comme il nous plait, , comme on les fait, comme on les vêt

LIBRE

jeanne